Montreal meeting to launch ecosocialist network

Print Friendly

Reseau-EcosocialisteSaturday, March 9, 2013
9:30am until 5:00pm

Conférence animée par Marie-Eve Rancourt et Xavier Lafrance.
Café l’Artère, situé au 7000,
Avenue du Parc, à Montréal
(près de la station de métro Parc).

Inscription requises: reseauecosocialiste@gmail.com

Bonjour,

Ce message vous est personnellement adressé -comme sympathisante et/ou membre de Québec solidaire- pour vous inviter à prendre part à la fondation d’un réseau écosocialiste au Québec. Des militantes actifs au sein de plusieurs groupes, notamment Québec solidaire, souhaitent unir leurs forces afin d’approfondir et de diffuser les propositions que porte la gauche québécoise. L’objectif visé est celui d’une critique fondamentale du système capitaliste et de la composition de réponses adéquates aux actuelles crises écologiques et sociales.

L’écosocialisme suscite un engouement depuis qu’il a fait l’objet de manifestes dans la foulée des Forums sociaux internationaux. Depuis, il a également fédéré des organisations et des groupes ayant participé ou ayant manifesté en marge des sommets mondiaux consacrés aux questions environnementales (Copenhague, Cochabamba, Durban, Rio de Janeiro).

Au Québec, la position écosocialiste peut devenir à la fois un projet qui incarne nombre d’aspirations démocratiques issues du Printemps érables mais aussi une analyse déterminante de l’économie québécoise à l’heure où un gouvernement nationaliste souhaite relancer un Plan nord écocide.

La fondation du réseau écosocialiste aura lieu le 9 mars 2013, de 9h30 à 17h00, au Café l’Artère, situé au 7000, avenue du Parc, à Montréal (près de la station de métro Parc). Elle sera animée par Marie-Eve Rancourt et Xavier Lafrance.

En matinée, quelques présentations sur la conjoncture et la proposition du réseau écosocialiste, dont celle de Eric Martin, permettront d’ouvrir les discussions.

Le point central de l’assemblée tournera autour de la fondation du réseau écosocialiste.

  • La Base d’unité proposée
    ”La base d’unité proposée vise essentiellement à définir une base minimale sur laquelle nous pourrons nous réunir au sein de Québec solidaire pour discuter, élaborer des propositions et agir.” CLIQUER ICI
  • Statuts proposés
    Les statuts proposés démontrent que notre but n’est pas de constituer un vague courant idéologique mais un courant politique organisé et agissant. CLIQUER ICI

À noter

  • Il est possible d’envoyer des propositions d’amendements par courriel avant le 3 mars.
  • Une contribution volontaire de 5$ est suggérée.
  • Inscriptions requises au: reseauecosocialiste@gmail.com
  • une diffusion via Skype sera offerte.
  • nous tenterons de coordonner du co-voiturage si nécessaire à partir de la ville de Québec.
  • nous offrons un service de garde s’il y a de la demande avant le 3 mars.

 

3 Responses

  1. Jonathan March 1, 2013 at 10:39 pm |

    @Gil Pernot
    J’aimerais savoir en quoi “il n’y a pas d’écologie véritable en dehors d’un projet socialiste”?
    L’idée derrière mon discours est que les partis politiques ont des intérêts et évoluent dans le cadre d’action “légal”. Un mouvement écologiste radical n’aura pas, comme moyen d’action, des actions très “favorables” au parti politique auquel ils se rattachent. Si un mouvement écologiste choisit le sabotage (de champs de maïs OGM ou de Pipeline par exemple) et qu’il se dit ouvertement “ami de QS ou du PS en France”, ça mine grandement la crédibilité du parti, tout en minimisant la lutte des écologistes qui se verront constamment récupérés par le parti. J’aime seulement pas les groupes qui vivent “pour le parti”. Un parti, s’il est nécessaire (ce que je doute), ne doit pas être le phare d’un mouvement, mais bien l’inverse. Sinon, quelle est la place à l’action individuelle et collective lorsqu’elle se fait récupérer par un parti politique? Ici, au Québec, plusieurs militant-e-s étaient extrêmement choqué-e-s de voir comment QS récupérait la lutte étudiante pour flatter son électorat… Notre lutte n’a rien à voir avec la plateforme de QS ou avec n’importe quel discours électoraliste. C’est une lutte du peuple pour le peuple.

  2. Gil PERNOT March 1, 2013 at 10:03 pm |

    Depuis la France où nous nous posons de plus en plus le même type de problématique, je vous souhaite plein succès à votre réseau écosocialiste en construction
    Amitiés à mes ami-e-s québécois de QS et du PCQ…
    J’espère qu’ils font partie de votre “Aventure”

    Gil PERNOT
    Front de Gauche / Parti de Gauche

    http://www.dailymotion.com/video/xvjttl_jean-luc-melenchon-aux-assises-pour-l-ecosocialisme_news#.UTFlwDA3vKo

    Pour répondre à Jonathan: j’avoue ne pas bien comprendre ta conclusion…
    Je n’ai rien contre des associations “d’écologisme radical”… Chez nous, en France, les Verts d’Europe Ecologie ont montré leur impuissance en s’alliant avec le PS, mais par ailleurs nous savons que vouloir une écologie en dehors d’un projet politique, refusant de tenir compte des rapports sociaux, mène à une impasse… Il n’y a pas d’écologie véritable en dehors d’un projet socialiste, il n’y a pas de “socialisme” sans projet écologique…
    Pas plus qu’il n’y a de “capitalisme vert”

  3. Jonathan March 1, 2013 at 8:02 pm |

    Votre projet m’intéresse, hormis la partie “parti politique”. Vous désirez oeuvrer au sein de Québec Solidaire absolument? L’écologisme radical, dans ma définition, ne doit être soumis à aucun parti politique.
    Est-ce un groupe issu de QS ou un groupe indépendant qui désire “aider QS”? Si c’est le cas, je vous conseillerais d’oeuvrer indépendamment de tout parti politique… L’Étatisme est aussi une structure qui entretient des rapports de domination… que ce soit un parti de gauche ou de droite.

Comments are closed.